Sept mois dans la vie d'Emmanuelle

Comme j’ai aimé Emmanuelle,
Elle m’a, à nu, elle m’a aimée.
Il émanait d’Emmanuelle
Un magnétisme inhabituel
Inconnu, même de l’aimée.

Muse spirituelle
Illuminant ma vue
Mimosa de ma citadelle
Gardienne de ma mue
Elle m’a laissée, émue
A l’ombre d’une ruelle
Comme elle était venue
Angèle Emmanuelle.

Comme j’ai aimé Emmanuelle,
Elle m’a, à nu, elle m’a aimée.
Et il émane d’Emmanuelle
Un souvenir ponctuel
Un film démodé

Un soupir éternel…

From: 
Caroline B.H.C Morel




ABOUT THE POET ~
Just me


Last updated December 23, 2011